Que faire si on soupçonne une maltraitance de son bébé ?

Publié le : 28 février 20193 mins de lecture

Devoir se séparer de son enfant pour une raison est toujours frustrant pour les parents. La période d’adaptation que ce soit pour parents ou pour bébé est difficile. En plus des inquiétudes, les parents se culpabilisent de laisser leur enfant. En cas de soupçon de maltraitance, que faut-il faire ?

Qu’est-ce que la maltraitance d’enfant d’abord ?

Avant de se dire : mon enfant est mal traité par sa nounou, il faut d’abord connaître ce que sont les maltraitances infantiles. Ce sont des violences verbales et/ou physiques qu’un enfant subit. Quand c’est physique, d’habitude, l’enfant porte des marques comme les bleus, les hématomes, ou alors certaines parties de son corps lui sont devenues sensibles au toucher. Vous pouvez donc les constater très tôt en changeant les vêtements du bébé par exemple. C’est une autre chose quand c’est psychologique car les conséquences sur l’enfant se diversifient. Cela se remarque surtout par des changements comportementaux de votre enfant. Il se peut que l’enfant devienne agressif, peureux, triste. Dès fois, il peut vous dire les mots qu’il reçoit de son agresseur. Cela peut vous mettre la puce à l’oreille, il se peut qu’il s’agit d’une nounou violente.

Comment réagir face ce genre de situation ?

Ne paniquez pas. Si vous vous montrez angoissé, bébé va le sentir et va se refermer sur lui-même. Essayez plutôt de communiquer avec votre enfant. En le rassurant, et en essayant d’obtenir plus d’informations par ses petits mots. La maltraitance infantile n’est pas chose nouvelle dans la société de nos jours. D’ailleurs, vous pouvez avoir des témoignages accablants sur les réseaux sociaux. Mais ceci ne veut pas dire que toutes les nounous sont agressives et maltraitent les enfants. Par contre, si vous remarquez quelque chose d’anormal sur le corps de votre enfant, là vous devez réagir pour le protéger.

Les mesures à prendre en cas de maltraitance d’enfant

En cas de doute, ne mettez plus l’enfant sous la responsabilité de sa nounou. Ce n’est pas un sujet facile. Après avoir fait votre petite enquête sur l’enfant, demandez l’avis des autres parents si votre nounou les garde en groupe. Emmenez votre enfant voir les professionnels de l’enfance. Ce sont des personnes expérimentées dans le domaine. Par consultation, vous pouvez avoir un avis médical, ou un avis d’un psychologue sur l’état de votre enfant. Et si après tout cela le doute est fondé, engagez des procédures judiciaires pour que d’autres enfants en soient protégés.

A-t-on le droit de surveiller sa nounou à son insu ?
Comment peut-on être rassuré par sa nounou ?

Plan du site